Accès rapide aux autres sites : Culture-Formation.fr - Espace Elèves - Forum Entre-Elèves - Blog Actualité

NOUVEAU !!! VENEZ VITE AIMER CULTURE ET FORMATION SUR SA PAGE

On fait connaissance, on échange, on papote sur le forum des élèves
Découvrez le parcours et les avis de vos camarades
Oui, j’ai trouvé un stage au centre hospitalier de Loos près de Lille.
En outre, l’univers médical m’attirait énormément.
Retrouvez les anciennes élèves de l'école sur Copains d'Avant
 

7 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Secret médical

n°1539
NathalieS
Profil : habitué
Posté le 07-08-2014 à 13:54:44  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Je voudrais vous poser une question concernant le secret professionnel.  J'ai entendu parler d'une secrétaire médicale qui a publié des radios d'un patient (dont le nom y figurait mais était en partie caché) sur un groupe privé de Facebook.  Une de ses collègues ayant vu ça en a averti la direction de leur clinique.  La secrétaire ayant publié ces radios a été licenciée et le patient a porté plainte.  
 
Pourriez-vous me confirmer que le fait d'avoir publié ces radios, même si le nom du patient était partiellement illisible, est bien une faute grave et une violation du secret médical ?  Ou est-ce que ce pourrait être considéré comme une "simple erreur tout à fait acceptable" ?  
 
Selon moi, une secrétaire médicale se doit de ne rien divulguer des informations contenues dans les dossiers médicaux des patients (sauf bien sûr aux médecins concernés) et ce qu'elle cite ou non le nom du patient.  Est-ce bien exact ?  
 
Merci,  
Nathalie


---------------
Nathalie
n°1540
berengere
Profil : Professeur
Posté le 11-08-2014 à 09:56:52  profilanswer
 

bonjour,
oui, c'est une violation du secret médical. le patient est libre de donner des informations sur son état de santé, mais le personnel médical et administratif ne peut divulguer des informations à ce sujet qu'au patient, même la famille proche ne peut recevoir des informations qu'en face à face et en prenant rdv avec le médecin responsable du patient.
L'utilisation de radio, ou de documents médicaux etc peut être possible, mais l'identité du patient doit être masquée, et l'utilisateur doit demander l'autorisation d'utilisation auprès du patient.
excellente journée à vous,


---------------
Bérengère, Professeur.

Aller à :
Ajouter une réponse